Nouvelles IDU

Une nouvelle étude de la SCHL : Un nouveau regard sur la fiscalité foncière

Articles - Image d'intro

Montréal, le 6 juillet 2022.

Selon la SCHL, les frais gouvernementaux sont plus élevés pour le multi résidentiel que pour l’unifamilial, une situation surprenante dans un contexte où tous s’entendent pour favoriser la densification. Le professeur Jean-Philippe Meloche de l’Université de Montréal commente dans Le Devoir l’écart entre les frais chargés à Vancouver, Toronto et Montréal : « À Toronto et à Vancouver, des frais importants s’appliquent au moment de l’achat pour financer diverses infrastructures publiques. À Montréal, le paiement de ces infrastructures par les propriétaires se fait plutôt sur le long terme, par le biais d’une charge fiscale relativement plus élevée. Au final, c’est sensiblement la même charge que paient les propriétaires de Toronto et de Montréal. » Enfin, la SCHL révèle que les frais chargés sont nettement plus élevés à Montréal qu’à Brossard et Terrebonne, les deux villes de banlieue considérée par l’étude. Un facteur à considérer si on veut éviter l’étalement urbain. »

Jean-Marc Fournier

Consulter le document intégral sur les Frais gouvernementaux applicables à l’aménagement résidentiel dans les plus grandes régions métropolitaines du Canada

Retour à la liste des nouvelles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze    

 

 

ACQ Résidentiel

Prestige

Média

Fournisseur privilégié