Nouvelles

Droit de préemption: la ville de Montréal procède avec une liste de 196 premiers lots

Actualités - Image d'intro

Mi-février la ville de Montréal annonçait son intention de mettre 300 lots sous droit de préemption aux fins de logement social. Le 19 elle désignait 196 premiers lots sur lesquels le droit de préemption est maintenant exercé. Pour L'IDU cette décision est tout à fait inopportune, pour trois raisons.

1. Il y a  plus d'un an, l'IDU soutenu par DAVIES, FASKEN et  McCARTY soumettait à la Ville plusieurs questions eu égard à l'interprétation et l'application du nouveau pouvoir municipal. Les questions soulevées sont toutes demeurées sans réponse.

2. En l’absence de rehaussement des budgets dans le cadre des programmes AccèsLogis (SHQ, MTL), la ville et le gouvernement du Québec n’ont pas les budgets pour effectuer de nouveaux projets de logement social sur les lots ciblés. 

3. En août 2018, la Ville prenait un règlement d'emprunt de 50 M$. Toutefois, la valeur totale des terrains (264 M$) et des bâtiments (115 M$) ciblés par les lots faisant l’objet du droit de préemption s’élève à environ 379 M$.

En suivant les liens suivants, vous trouverez: 

Le sommaire décisionnel de la Ville

La carte des lots visés produite par notre partenaire BC2

Tirée des registres publics, la liste des lots avec nom des propriétaires et la valeur municipale produite par notre partenaire FASKEN.

Retour à la liste des nouvelles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

  

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze    


     

 

     

 

     

 

 

 

Prestige

 

Média

 

Fournisseur privilégié