Nouvelles

BUDGET 2019 de la Ville de Québec: l'IDU salue un premier pas attendu vers une imposition plus juste des commerçants

Actualités - Image d'intro

Québec, le 10 décembre - L'Institut de développement urbain du Québec (IDU) reconnaît un premier pas encourageant réalisé par la Ville de Québec pour ralentir la progression du déséquilibre grandissant des charges fiscales entre le secteur non résidentiel et le secteur résidentiel.

« Le Maire de Québec s'était engagé à indexer les taxes résidentielles et non résidentielles au même taux. En ce sens, nous sentons bien que la Ville est sensible à l'alourdissement continu du fardeau fiscal qu'ont à supporter les commerçants et les entrepreneurs de la Ville de Québec. Nous souhaitons maintenant que la Ville se donne comme objectif d'effectuer progressivement un rééquilibrage de ces charges fiscales, afin notamment de maintenir la compétitivité économique de Québec », a déclaré M. André Boisclair, président-directeur général de l'IDU.

Comme l'a rappelé un rapport récemment présenté par le Groupe Altus, à Québec, le ratio d'impôt foncier entre les secteurs commercial et résidentiel n'a pas cessé de croître de depuis les 15 dernières années. Ce ratio est passé de 2,06 % à 3,57 % entre 2004 et 2018. Les propriétaires d'immeubles non résidentiels qui payaient deux fois plus cher que les propriétaires résidentiels en 2004 paient aujourd'hui une facture de taxes qui est trois fois et demie plus élevée.

Par ailleurs, comme on peut aussi le lire dans le document budgétaire de la Ville, la hausse cumulative de la taxation non résidentielle a été, entre 2008 et 2018, de 26,2%, alors que le secteur résidentiel a vu sur la même période une hausse cumulée de 16,4%. « Cet écart de 10% constitue, selon nous, une cible raisonnable de rattrapage fiscal entre les deux classes de propriétaires au cours des prochaines années ». a ajouté Mme Nathalie Roussin, présidente de Les Immeubles Roussin et présidente du Conseil régional de Québec de l'IDU.

Par ailleurs, ce budget est cohérent avec la volonté de la Ville, que l'IDU partage, d'assurer la réalisation rapide d'un réseau de transport en commun digne de ce nom pour Québec. « L'IDU a appuyé dès son lancement ce projet structurant et nous continuerons à appuyer la Ville afin qu'il se réalise dans les meilleurs délais. L'économie régionale en sera la grande gagnante, de même que son attractivité », a conclu Mme Roussin.

Retour à la liste des nouvelles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze

     

 

     

 

     

 

     

 

 

Média

 

Fournisseur privilégié