Nouvelles IDU

Bridge-Bonaventure : Avis de trois experts universitaires

Articles - Image d'intro

Montréal, le 18 octobre 2022. – Un groupe d’experts universitaires considèrent que la vocation et la densité proposées par les professionnels du développement urbain pour Bridge-Bonaventure répondent aux besoins de la collectivité de la grande région métropolitaine, en plus d’être alignées avec la demande du marché, ce qui facilitera grandement la mise en œuvre du projet.

En mai dernier, les professionnels (urbanistes, architectes et développeurs immobiliers) rendaient publique une vision pour ce secteur. Cette initiative suivait de nombreuses prises de position. En février 2020, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) publiait un rapport concernant une vision émise par la Ville précédemment. Puis, en août 2021, l’Institut de développement urbain du Québec (IDU) suggérait une approche urbaine pour le site. Au printemps 2022, la Ville proposait une autre réflexion.

« En vue d’éclairer le débat, l’IDU a souhaité solliciter l’avis de trois experts universitaires. Ils ont accepté de partager leurs avis bénévolement. Nous espérons que ce rapport objectif pourra alimenter les échanges des parties prenantes dans l’exercice de planification en cours », a mentionné Jean-Marc Fournier, président-directeur général de l’IDU.

Ce groupe d’experts est constitué de Jean-Philippe Meloche, professeur titulaire et directeur de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage à l’Université de Montréal, de Ursula Eicker, titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur les collectivités et villes intelligentes, durables et résilientes à l’Université Concordia, et de Pierre Barrieau, cofondateur de Gris Orange Consultant et chargé de cours en planification des transports urbains à l’Université de Montréal.

Le rapport établit d’abord les principes et orientations à la base d’un tel projet. Puis, il analyse la démarche et le calendrier. Enfin, il aborde la question de la gouvernance et du financement.

Principes et orientations
Le rapport fait état de la requalification des ensembles industriels, du positionnement face au centre-ville, du logement social, abordable et familial, du concept d’un développement à « échelle humaine » et de la protection du patrimoine. 

Selon les experts, les grands paramètres proposés permettront d’alléger les impacts actuellement ressentis de la crise du logement et des enjeux de réchauffement climatique par un agrandissement du parc de logements des quartiers centraux et par la création d’un quartier complet propice à l’implantation des principes de la ville 15 minutes.

Démarche et calendrier
En ce qui concerne la démarche et le calendrier, les experts proposent que le processus de planification de développement du secteur concentre les efforts de consultation et de concertation à certains moments clés. Les experts recommandent fortement d’éviter de procéder à une surrèglementation afin de prévenir les situations d’incohérence et de laisser un niveau de flexibilité suffisant pour permettre la concrétisation de projets alignés aux objectifs de la vision globale de développement. Plus spécifiquement, ils suggèrent de considérer un phasage du développement et de réaliser en priorité une station du REM au sein du secteur Bridge-Bonaventure de manière à encadrer les développements immobiliers selon des paramètres appropriés à la présence d’une infrastructure de transport aussi importante.

Gouvernance et financement
Finalement, pour les aspects de gouvernance et de financement, les experts considèrent qu’il serait judicieux d’explorer des modèles de financement alternatifs et novateurs permettant la réalisation des aménagements à l’échelle hors site en amont du développement immobilier. L’encadrement du processus de mise en œuvre par un organisme sans but lucratif gagnerait également à être mis en place afin d’assurer une gestion optimale des ressources financières pour les aménagements hors site, une progression efficace dans le calendrier de mise en œuvre ainsi qu’une cohésion entre les parties prenantes impliquées dans la requalification du secteur Bridge-Bonaventure.

« Le déséquilibre entre l’offre et la demande de logements, les effets de la crise sanitaire sur le centre-ville de Montréal et l’urgence climatique colorent le contexte devant orienter les prochaines décisions. Pour l’IDU, le développement de Bridge-Bonaventure est une belle occasion de créer un quartier de proximité modèle et inspirant pour les prochaines générations. Nous espérons que l’avis des experts y contribuera », a indiqué Jean-Marc Fournier, président-directeur général de l’IDU. 

À propos de l’IDU
Fondé en 1987, l’Institut de développement urbain du Québec (IDU) est un organisme indépendant et sans but lucratif. L’IDU est le plus important représentant de l’industrie immobilière commerciale au Québec. Il agit principalement à titre de partenaire entre les membres de l’industrie, les autorités publiques ainsi que l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème de l’immobilier commercial.

 

Lire l'intégralité de l’avis des trois experts universitaires

Lire le communiqué de presse annonçant le dévoilement de l'avis des trois experts universitaires

 

Renseignements :  
Emmanuella Tchanga
Gestionnaire marketing et communications
(514) 866-3625, poste 4
etchanga@idu.quebec

Retour à la liste des nouvelles

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze    

 

 

ACQ Résidentiel

Prestige

Média

Fournisseur privilégié