Blogue

Logement social et abordable - la Ville de Montréal lance un appel à la collaboration

Actualités - Image d'intro

Montréal s’apprête à dévoiler ce printemps sa politique d’inclusion de logements abordables afin de faire de la métropole une ville attirante pour les familles. Son objectif est ambitieux, soit construire 12 000 logements sociaux et abordables en quatre ans. À la tribune de l’IDU, Peggy Bachman, directrice générale adjointe, Qualité de vie à la Ville est venue rappeler l’importance pour l’administration municipale de travailler en concertation avec les représentants de l’industrie immobilière commerciale et de la construction pour concrétiser son intention.

Dans la préparation de sa politique, la Ville s’est entourée de partenaires tels que l’IDU, la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ). Elle a mené plusieurs consultations et d’autres sont à venir en mars. Des échanges qui ont permis d’exposer les préoccupations de l’industrie notamment sur la hausse des coûts de construction, des besoins en logement abordable selon les secteurs, etc. « Ces rencontres ont été un moyen pour la Ville de prendre le pouls du terrain », a expliqué Mme Bachman.

Deux consultations publiques

Les représentants de l’industrie auront une autre occasion de faire entendre leurs voix lors de deux consultations publiques qui suivront le dépôt du projet de règlement sur l’offre de logement social, abordable et familial prévu le 15 avril. Ces consultations se tiendront en mai et en juin. Selon l’échéancier prévu, le règlement devra être adopté en novembre 2019 pour une application en 2021, ce qui laissera une période de transition de 18 mois.

« Nous souhaitons que tous ensemble nous trouvions une voie de passage pour que Montréal devienne un modèle en matière d’inclusion et d’abordabilité », a soutenu Mme Bachman.

Une situation favoable

Montréal est une ville qui profite d’une situation économique enviable et où il fait bon vivre. Même si le coût d’habitation y est encore abordable comparativement à d’autres grandes villes, il reste que le prix moyen des condos a augmenté de 19 % en cinq ans et celui des plex de 24 %. Il y aurait plus de 150 000 ménages locataires dans le besoin sur le territoire, soit des familles qui consacrent une part trop importante de leur budget au logement. « Il y a un équilibre à conserver », selon Mme Bachman.

Elle a rappelé que Montréal s’est doté d’une stratégie d’inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels en 2005. Amendée en 2015, elle a permis la construction de plus de 12 000 logements. Le montant des contributions s’élève à 21,8 M$ dont une bonne part a été versée durant les deux dernières années. « La stratégie a fait ses preuves », a-t-elle affirmé.

De nouveaux investissements sont prévus en 2019 dont 10 M$ pour des projets abordables innovants, 21,2 M$ pour de l’aide à l’acquisition d’une propriété, 50 M$ pour l’achat de terrains et 111 M$ pour le programme Accès Logis.

L’enjeu de l’abordabilité en matière d’habitation n’est pas unique à Montréal, il concerne toutes les grandes métropoles internationales. Elles sont plusieurs à avoir signé la Déclaration des villes pour un logement convenable, dans le cadre de la campagne "#MaketheShift", une initiative du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement humain. Montréal fait partie de la trentaine de signataires tout comme Mexico, Lisbonne et Berlin, pour ne nommer que celles-là. Ces métropoles se sont ainsi engagées à réfléchir aux moyens à prendre pour réaliser des villes inclusives et durables. Elles sont invitées à échanger leurs connaissances et leurs bonnes pratiques sur les politiques urbaines et résidentielles. Montréal a mis la barre haute en se fixant comme objectif d’être un leader à l’échelle internationale en matière d’inclusion, a rappelé Mme Bachman.

 

 

 

Retour à la liste des articles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze

     

 

     

 

     

 

     

 

 

Média

 

Fournisseur privilégié