Blogue

Et si Québec s’inspirait de Calgary pour attirer plus d’immigrants

Actualités - Image d'intro

L’économie de Québec roule à plein régime depuis presque une décennie. Toutefois, à long terme, cet élan pourrait s’essouffler en raison de la démographie. Alors que la population est vieillissante, la région ne réussit pas à attirer assez d’immigrants pour contrer la diminution de la population active qui s’annonce. Il y a urgence d’agir, selon Mario Lefebvre, vice-président, Recherche, Marchés immobiliers mondiaux chez Ivanhoé Cambridge. Québec devrait s’inspirer de ce qui s’est fait dans d’autres régions métropolitaines du Canada, notamment à Calgary, a-t-il affirmé lors de l’événement IntenCité QC, le grand rendez-vous de l’industrie immobilière de la Ville de Québec qui s’est tenu le 10 juin dernier.

Une performance enviable

Tous les indicateurs économiques sont au vert dans la région de Québec. Au premier trimestre de 2019, le taux de chômage était sous la barre de 4 %, soit presque deux points de pourcentage de moins que la moyenne nationale qui s’est établie à 5,6 % pour la même période, selon les données du Conference Board.

La création d’emploi est forte, le revenu des ménages est en croissance de 3 % par année en moyenne. Alors que le taux d’inflation atteint à peine 2 %, cela veut dire que le pouvoir d’achat des consommateurs s’est amélioré, ce qui soutient la consommation. Résultat : la croissance de l’économie flirte autour de 1,5 %, « ce qui est excellent », selon Mario Lefebvre. Les quatre plus grands secteurs d’embauche, soit la construction, le manufacturier, la finance, assurance et immobilier de même que la fonction publique, ont contribué à cette bonne performance.

Une ombre au tableau

« Il y a toutefois une ombre au tableau, et c’est le facteur démographique. C’est la clé pour maintenir une bonne tenue de l’économie. Sans une croissance démographique, c’est difficile d’imaginer une croissance économique », soutient Mario Lefebvre. Or, la population vieillit plus vite à Québec que dans la plupart des autres grandes villes canadiennes. La disponibilité de la main-d’œuvre devient ainsi un enjeu de plus en plus présent surtout que la région est à la traîne en ce qui a trait à l’immigration internationale.

« C’est maintenant qu’il faut établir des stratégies pour renverser la situation, affirme-t-il. Avant de choisir un emplacement pour s’établir, les entreprises veulent savoir si elles seront en mesure de trouver la main-d’œuvre dont elles ont besoin aujourd’hui mais aussi celle de demain et d’après-demain. »

La recette de Calgary

Parmi les grandes villes canadiennes, c’est Toronto qui compte la plus grande part de la population qui est née à l’étranger, soit 45 %. Mais il ne faut pas s’y tromper. En proportion de la population, ce n’est pas la Ville Reine qui attire le plus d’immigrants mais bien Regina (+ 7%) et Winnipeg (+ 6,9 %). Calgary arrive en troisième position pas très loin derrière alors que Québec ferme la marche à 1,7 %.

Alors qu’elle était en plein boom de l’emploi dû à la forte activité dans le secteur pétrolier, Calgary a su trouver la main-d’œuvre dont elle avait besoin en misant notamment sur la migration interprovinciale et l’immigration internationale. Pour le maire Naheed Nenshi, qui a agit comme une véritable bougie d’allumage, la meilleure façon d’attirer de nouveaux immigrants, c’est de compter sur ceux déjà en place. C’est ainsi que bon nombre d’immigrants de deuxième ronde, soit ceux qui sont déjà établis dans une autre province, ont pris le chemin de Calgary à partir de 2011 pour y trouver de l’emploi et une communauté culturelle à intégrer. Même si la situation économique de la ville albertaine s’est détériorée depuis, il reste que sa recette a fait ses preuves et que Québec pourrait l’importer, soutient Mario Lefebvre.

 

 

Retour à la liste des articles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze

     

 

     

 

     

 

     

 

 

Média

 

Fournisseur privilégié