Blogue

« Notre rôle a pris de l’importance durant cette crise » - Julie Roy, Roy

Articles - Image d'intro

En ce temps de crise de la COVID-19, les entreprises sont obligées de s’adapter rapidement à du jamais-vu. Julie Roy en sait quelque chose. Au lendemain des mesures de confinement annoncées par le gouvernement Legault, son entreprise d’entretien ménager commercial a subi la perte de 40 % de ses contrats réguliers alors que bon nombre d’employeurs fermaient temporairement leurs portes.

L’équipe de direction s’est alors retroussé les manches pour répondre à la nouvelle demande qui émanait notamment du côté des établissements de santé et dans certaines usines. « Les entreprises de transformation alimentaire ont dû revoir leurs façons de faire pour se conformer. La fréquence des opérations d’entretien s’est considérablement accrue, il nous a fallu augmenter le personnel sur place », explique Julie Roy.

Roy s’est aussi rapidement organisé pour desservir une nouvelle clientèle pour elle, soit les centres hospitaliers et les CHSLD, des zones chaudes au cœur de la lutte au coronavirus. L’entreprise a monté une formation spéciale pour bien préparer les employés qui ont accepté d’être réaffectés, sur une base volontaire, dans ces milieux à risque. « On leur a expliqué qu’ils pourraient faire une différence dans une situation critique. C’était important pour nous qu’ils puissent travailler en sécurité, sinon on ne l’aurait pas fait. Je suis contente de pouvoir dire qu’à ce jour aucun de nos employés n’a été contaminé. » 

Pour bien soutenir ses équipes, Roy a tourné dans l’urgence plusieurs capsules de formation sur les différentes procédures à suivre. Par exemple, il y en a sur la façon adéquate de mettre et d’enlever les gants et les masques, sur les procédures de nettoyage, etc. Toutes les nouvelles règles sont contenues dans le manifeste Roy que les employés doivent lire et signer. « Les yeux sont tournés vers nous, c’est important que tout le monde applique les mesures avec rigueur », explique Mme Roy.

Dès le début de crise, Roy a mis en place un comité de direction COVID-19 qui se réunit tous les jours de façon virtuelle. Le premier point à l’ordre du jour : le niveau des stocks. « L’approvisionnement est crucial. Cela nous a amenés à offrir un nouveau service à nos clients à qui l’on vend maintenant du gel désinfectant. On pourrait d’ailleurs le maintenir une fois la crise passée. La semaine dernière seulement, on a vendu 15 000 bouteilles de gel. »

Un service où la demande est montée en flèche, c’est celui de la désinfection électrostatique, une méthode de nettoyage qui permet de contrôler et prévenir les infections. « Après un premier nettoyage à la main, les désinfectants sont appliqués à l’aide d’un pulvérisateur, ce qui permet d’assainir toutes les surfaces même les plus difficiles à atteindre », explique Mme Roy. Plusieurs de ses clients comme la tour de Radio-Canada exigent aujourd’hui une désinfection électrostatique au quotidien.

Un réseau d’entraide

La crise actuelle lui a démontré plus que jamais la valeur de son réseau de contacts. « On se demande parfois si ça vaut la peine d’aller aux événements d’affaires... Je peux dire aujourd’hui que mon réseau m’a été d’une grande utilité. Il s’est révélé un formidable groupe d’entraide. Quand, par exemple, on a démarché les établissements de santé, il fallait savoir à qui parler. Parce qu’on est tous dans le même bateau, les gens n’ont pas hésité à partager leurs connaissances ou leurs contacts. C’est précieux. »

Comme dirigeante, elle se dit enfin impressionnée par son équipe de direction. « Je suis entourée d’intraentrepreneurs. Ils se sont mis en mode solution et ont fait preuve d’une grande agilité. Ils ont été capables de mettre en application de nouvelles idées dans un contexte d’incertitude. »

Même si la tourmente est loin d’être passée, il est clair que la pandémie de coronavirus aura un impact sur la demande future de services. « On a fait un sondage auprès de nos clients. Jamais l’entretien ménager commercial n’aura été perçu comme un service aussi important. On prévoit qu’il y aura des modifications aux devis de travail. La fréquence des opérations de désinfection sera haussée. Il nous faudra ajuster notre offre de services pour respecter les budgets. »

Retour à la liste des articles

Afin de favoriser l’essor des centres urbains vivants où l’on apprend, travaille, évolue et se divertit, l’IDU promeut le concept d’intensification urbaine. Le concept se décline en quatre chantiers porteurs.

En savoir plus sur l'intensification urbaine

Nos partenaires

Platine

Or

Argent

Grand partenaire
du Réseau des Jeunes Ambassadeurs

Bronze    

     

 

     

 

     

 

     
     

Prestige

 

Média

Fournisseur privilégié