L’IDU rassemble et anime la communauté immobilière. Il organise pour ses membres plusieurs événements et activités qui permettent aux leaders de l’industrie immobilière de rencontrer les joueurs clés du développement urbain. Découvrez la version téléchargeable de notre programmation événementielle en cliquant ici. 

Press releases

Budget 2017 de la Ville de Montréal : une bonne nouvelle pour le développement économique

Communiqué de presse

L’IDU se réjouit de constater l’attention particulière donnée à l’enjeu de la compétitivité fiscale et croit que ce budget aura un impact positif sur le développement de l’économie de Montréal. En effet, le choix du contrôle rigoureux des dépenses accompagné de mesures de réinvestissement dans la mise à niveau des infrastructures sont les deux ingrédients d’une formule gagnante. L’IDU a donc salué publiquement les décisions de l’administration municipale dans ce communiqué de presse.

Avec une croissance de 0.9% des charges fiscales pour les immeubles non résidentiels, contre 1.8% pour les immeubles résidentiels, le budget pour l’année 2017 témoigne d’une intention de pallier au déséquilibre qui s’est immiscé avec le temps. En effet, comme le précise le rapport Hubert, auquel l’IDU a participé : « la catégorie des immeubles non résidentiels assume une part importante du fardeau fiscal total qui est imposé à l’ensemble des contribuables montréalais, soit 56,1 % en 2015 alors que l’assiette non résidentielle représente 26,1 % de la base de l’impôt foncier total de la Ville ». Or, cette iniquité soulève un enjeu de compétitivité pour la métropole, puisque le niveau de contribution est proportionnellement plus élevé sur le territoire de la Ville de Montréal que dans les autres villes de la région métropolitaine.

L’IDU a aussi salué les efforts de l’administration municipale à faire le ménage dans ses finances ce qui l’autorise à investir dans un plan de redressement qui va transformer le visage de la ville. Nous pensons que ces investissements soutiendront la compétitivité et l’attractivité de Montréal.

Finalement, l’IDU continue d’encourager la ville à poursuivre ses efforts afin de diminuer sa dépendance à l’impôt foncier. La tarification de l’eau, de la collecte des matières résiduelles, la taxe kilométrique pour financer les transports collectifs et la captation de la plus-value foncière sont autant d’outils que nous souhaitons voir explorés rapidement.

Back to news list

Our partners

Platinum

Gold

Silver

Main Partner
Young Ambassadors Network

Bronze

     

 

     

 

     

 

     

 

 

Medias

 

Preferred supplier