L’IDU rassemble et anime la communauté immobilière. Il organise pour ses membres plusieurs événements et activités qui permettent aux leaders de l’industrie immobilière de rencontrer les joueurs clés du développement urbain. Découvrez la version téléchargeable de notre programmation événementielle en cliquant ici. 

Blogue

« On a 485 unités d’habitation à livrer au cours des prochaines semaines » - Laurence Vincent, Prével

News - image_intro

C’était le branle-bas de combat chez Prével ces derniers jours même si l’équipe est en télétravail. « La réouverture des chantiers pour la construction résidentielle mobilise tout le monde, explique Laurence Vincent, coprésidente de l’entreprise. Au cours des prochaines semaines, nous aurons à livrer 485 unités d’habitation. »

Bien accueillie, la reprise des chantiers oblige néanmoins le promoteur à mettre en place des normes d’hygiène pour assurer la sécurité des ouvriers et à revoir l’organisation du travail. « On sera très rigoureux dans l’application des mesures. Il faut que les travailleurs se sentent protégés et que les clients soient en confiance au moment de prendre possession de leur nouvelle habitation », soutient Laurence Vincent.

Prével rouvrira trois chantiers au centre-ville de Montréal dont Union sur le Parc, dans le Village Shaughnessy, et un autre à Saint-Constant, le projet Au tournant de la gare. « On est chanceux puisqu’on était rendu à l’étape de la finition des unités. On dispose donc d’eau chaude pour permettre aux travailleurs de se laver les mains. Ils auront à leur disposition des gants et des masques. On a aussi établi qu’il n’y aurait qu’une personne à la fois dans les ascenseurs. Les escaliers seront à sens unique, soit pour monter ou descendre, pour éviter les rencontres en face en face. »

Les autres chantiers de Prével soit ceux du Quartier général et de l’Esplanade Cartier, devront attendre la reprise complète des activités dans la construction.

Urgence d’agir

Au début avril, l’IDU et les autres grandes associations des industries de l'immobilier et de la construction soit l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ) et l’Association de la construction du Québec (ACQ), ont demandé au gouvernement le parachèvement des chantiers résidentiels pour éviter une crise du logement en vue de la valse des déménagements du 1er juillet. « Tout le monde était convaincu de l’importance de livrer les unités à temps, mais il ne fallait pas que cela se fasse au détriment de la santé publique », explique Laurence Vincent, qui est aussi présidente du comité habitation et membre du conseil d’administration de l’IDU.

Elle le reconnaît d’emblée, la situation actuelle met au défi les dirigeants d’entreprise. « Dans cette crise, il y a beaucoup de décisions difficiles à prendre parce qu’on doit composer avec l’inconnu. En entrepreneuriat, c’est la prévisibilité des choses qui commande les décisions. Aujourd’hui, on vit beaucoup de premières fois. Parfois, cela se traduit par de longues discussions pour évaluer tous les aspects d’une situation », explique Laurence Vincent.

Dans le contexte, elle apprécie particulièrement la solidarité dont a fait preuve l’industrie. « Le fait d’être regroupés au sein de l’IDU a permis de développer de bonnes relations entre promoteurs. Il y a un partage de solutions qui s’exercent entre nous qui contribue à l’intelligence collective. C’est dans une période de crise comme celle que l’on vit actuellement que l’on se rend compte de la valeur de cette collaboration. »

Malgré l’ampleur des bouleversements qu’entraîne la pandémie, elle reste confiante en l’avenir. « S’il y a une deuxième vague de contamination, la situation sera peut-être plus complexe, dit-elle. Dans notre secteur, il y a deux facteurs qui contribuent à la demande, soit le niveau de confiance des consommateurs et la démographie par l’apport de l’immigration. La demande était très forte dans la région de Montréal, elle sera encore réelle. Les gens auront toujours besoin d’un toit. »

Back to news list

The UDI aims to leverage urban intensification to sustain thriving, vibrant urban centres where people learn, work, grow and play. To that end, the Institute has established four key pillars. To learn more about urban intensification

To learn more about urban intensification

Our partners

Platinum

Gold

Silver

Main Partner Young Ambassadors Network

Bronze    

 

 

 

Prestige

Media

Preferred supplier